Grossesse : tout sur l’entretien prénatal précoce

L’entretien prénatal précoce, pris en charge à 100 % par l’Assurance maladie, n’est pas un examen médical mais il fait partie des étapes obligatoires du suivi de votre grossesse. C’est un moment d’écoute, d’échange et d’information autour de la grossesse, de l’accouchement et de l’arrivée de son enfant.

Temps de lecture : 4 min

Au cours d’une grossesse, plusieurs temps d’échanges avec des professionnels de santé (sage-femme, médecins, gynécos, etc.) sont programmés. Parmi eux, l’entretien prénatal précoce.

Pris en charge à 100 % et sans avance de frais, l’entretien prénatal précoce est défini par l’Assurance maladie comme « un entretien, individuel ou en couple, avec votre sage-femme ou votre médecin ». Systématiquement proposé aux femmes enceintes depuis 2006, il fait désormais partie des rendez-vous obligatoires d’un suivi de grossesse.

Pendant ce temps de parole, vous faites le point librement sur votre projet de naissance : vos attentes, vos difficultés éventuelles (médicales, sociales, psychologiques) et vos besoins et souhaits en termes d’accompagnement pendant la grossesse et après l’accouchement. Par exemple, si vous souhaitez ou pas bénéficier de la péridurale, ou si vous envisagez d’accoucher à domicile.

Avec quel professionnel effectuer un entretien prénatal précoce ? 

En début de grossesse, vous pouvez choisir d’être suivie par un gynécologue, un médecin généraliste ou une sage-femme. L’entretien prénatal précoce se déroulera alors avec le praticien désigné. Ce dernier, en cas de besoin, pourra vous orienter, ainsi que votre partenaire, vers d’autres professionnels : spécialiste, psychologue, assistante sociale, etc.

Quand faut-il le programmer ?

Il est conseillé de le programmer dès le début de la grossesse, à partir du 4e mois, lorsque le risque de fausse-couche diminue. Mais celui-ci peut être réalisé à tout moment. Il se fait individuellement ou en couple, dure entre trente minutes et une heure. Il s’agit d’un temps d’échange et non d’un examen médical. 

C’est quoi un projet de naissance ?

Il s’agit d’un document écrit que vous rédigez et adressez à l’équipe médicale qui va suivre votre grossesse. Le projet de naissance détaille vos souhaits en matière d’accompagnement pour l’accouchement, de gestion de la douleur (péridurale ou pas par exemple), lieu d’accouchement, présence du conjoint, etc.

Quels sujets peut-on y aborder ?

L’entretien prénatal précoce est un temps d’échange privilégié pour s’informer sur les séances de préparation à l’accouchement, pour évoquer le projet de naissance et la manière dont le couple se projette dans la parentalité, mais aussi pour faire le plein de conseils. Il vous est recommandé de préparer l’entretien en amont afin de lister tous les points à aborder : n’hésitez pas à noter toutes vos questions, vos craintes (par rapport à la douleur ou aux transformations du corps, par exemple). Il n’y a pas de mauvaise question ! Vous pourrez également y aborder des sujets au-delà de la grossesse : l’ambiance dans le couple, la vie professionnelle, le congé maternité/paternité et le congé parental, les droits (accepter ou refuser un déclenchement, un décollement des membranes, la présence d’internes, etc.). Objectif : que la grossesse se passe le mieux possible. Un compte rendu de cet entretien vous sera remis à l’issue de la séance.

Un guide d’accompagnement pour votre grossesse

Vous souhaitez en savoir plus sur les mesures proposées par l’Assurance maladie pour accompagner votre grossesse ? Téléchargez le guide de l’Assurance maladie « Je prépare l’arrivée de mon enfant », qui vous informe sur toutes les démarches et options, des tout premiers mois jusqu’à votre retour à la maison.

BESOIN D’UNE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ?

Optez pour le contrat Macif Mutuelle Santé pour couvrir vos soins et ceux de votre famille** !

** Dans les conditions et limites du contrat souscrit.

L'Essentiel de l'article
  • L’entretien prénatal précoce est un temps d’échange obligatoire. 
  • Il se programme dès le début de la grossesse, à partir du 4e mois.
  • C’est un entretien avec un gynécologue, un médecin généraliste ou une sage-femme.
Article suivant